Dimanche c’est avec une température d’une douceur exceptionnelle de 0° que commence notre montée au Port Vieux, col frontalier entre la vallée de la Géla et la vallée de Pinarra.
Ce col, le plus bas des cols frontaliers de la vallée d’Aure, fut longtemps emprunté pour le commerce (plus ou moins légal 😜😇) entre nos deux pays.

Nous partons peu avant le jour, de la sortie sud du tunnel de Bielsa, pour remonter le vallon en direction du cirque de Pinarra.

L’idée est de grimper au Pic de Port Vieux. Le sentier est facile à suivre et la neige est suffisamment portante pour éviter de chausser les raquettes. Nous mettons les crampons au pied du col, quand la neige devient plus dure et la pente plus prononcée.

Arrivés au Port Vieux, la crête sommitale du Pic de Port Vieux, pentue et étroite, ne nous dit rien de bon avec cette chaleur. La neige est fuyante et de petites coulées déjà visible en plusieurs points de la crête nous le confirment.
Nous ne craignons pas l’avalanche, il n’y a pas assez de neige, mais la glissade, qui peut être grave sur ce profil. La descente pourrait s’avérer délicate.
Mieux vaut le faire par le Port de Barrosa lorsqu’il est dans ces conditions.

Décision est prise de porter nos regards à droite, vers le Pic de l’Aiguillette, à la crête plus large et offrant de quoi se rattraper en cas de glissade, la marge de sécurité est plus grande 😂

Nous voilà partis pour l’Aiguillette sous un temps digne d’un mois de mars; nous l’atteignons assez rapidement.

Là-haut c’est encore plus beau qu’en été avec les sommets qui affichent leur manteau blanc avec fierté. Nous en prenons plein la vue en 360 avec la Munia, les murailles de Barroude, le Gerbats, le Campbiel, le Garlitz, la Fulsa et tous les autres, impossible de les citer tous.

Nous passons un long moment au sommet, un peu bruyant je l’avoue car chacun exprime sa joie et puis, nous fêtons la passation du flambeau entre nos « guides » qui se font copieusement charrier.

Nous revenons par le même chemin avec les ombres qui s’étirent et donnent une lumière différente au paysage. Nous agrémentons la descente des petits exercices de rattrapage de chute sur pente neigeuse et de calcul des pentes avec les bâtons, qui me rappellent le bon vieux temps 😝

Une très belle journée, cool avec 880m au lieu des 1050 prévus, un beau week-end avec la journée d’hier au Pic de la Serre et la soirée amicale de fin d’année au gite.

Vidéo du sommet