Nous partons du Lot pour parcourir cette jolie boucle de 16km pour 400m de dénivelé, plus exactement du village de Saint-Martin-Le-Redon.

Le château de Bonaguil est en Lot et Garonne, mais il est situé à la « frontière » des deux départements du Lot et du Lot et Garonne.

Nous nous garons sur le parking de l’église du village de Saint-Martin-Le-Redon, dont le charme séduit dès l’arrivée. Déjà, le mitraillage photographique commence 🙂

Nous tournons le dos à l’église et prenons la ruelle face à nous. Au bout de la ruelle, à l’angle de rue formé par l’ancien café de village, nous prenons à droite pour passer le petit pont sur la Thèze, puis nous empruntons la petite route des Sources de Saint-Martial, ancienne usine d’eau du village. Nous continuons ensuite sur la large piste, jusqu’à la sortie du bois. Le balisage blanc et rouge du GR36 est fiable.

Nous prenons un virage en épingle pour suivre le large sentier en sous-bois qui longe une clôture par endroits, jusqu’à une route que nous traversons. Lorsque des panneaux indiquent la direction de Saint-Romain, nous prenons vers la droite, puis encore à droite sur une petite route, et nous arrivons en vue du château.

Nous ne sommes pas obligés de monter au château, mais il serait dommage de ne le voir que de loin, alors c’est là que nous avons décidé de déjeuner au soleil, sur les bancs à l’entrée du château. Nous descendons vers celui-ci par la Combescure, et remontons jusqu’au pont-levis, pour nous installer comme prévu. Le temps est agréable pour cette fin novembre, du soleil, pas de vent, manger dehors ne relève pas de l’exploit 🙂

Il faut ensuite revenir sur la route que nos avons laissé tout à l’heure, au-dessus de Combescure. La montée est rude après manger, mais rien d’insurmontable, car elle est assez courte. Sur la route, nous prenons à droite, cette fois, puis rapidement à gauche, un sentier en sous-bois. Le balisage est jaune et rouge.

Il faut se diriger vers Loygues et après un petit droite-gauche, nous prenons à gauche jusqu’à Bel Air, d’où nous plongeons vers le village de Boussac. Nous traversons la grande route pour remonter en face jusqu’à Cavagnac.

Il n’y a pas de balisage sur cette portion, mais en prenant soin de prendre une carte ou un gps avec vous, pas de problème. Ne roulez pas trop vite pour ne pas louper une bifurcation, mais la direction est évidente.

Nous prenons la route de Cavagnac puis descendons par un chemin à gauche puis remontons vers une prairie où il faut suivre le chemin vers la gauche jusqu’à la route à l’entrée de Cavagnac

Je vous recommande de monter jusqu’à l’église pour le plaisir des yeux. Clocher-mur à 5 baies et vue sur la vallée de la Thèze. Sinon, vous pouvez la laisser à droite pour traverser le hameau toujours tout droit et rejoindre le balisage blanc et rouge du GR656, qui est aussi le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle, qui ramène à Saint-Martin-Le-Redon. La boucle est bouclée et l’intérêt de la boucle est certain si on aime l’histoire et les vieilles pierres.